dimanche, 19 novembre 2017

Népal

Printemps 2015, le Népal a été fortement touché par plusieurs séismes (une cinquantaine de secousses dont le premier de magnitude 7,8 le 25 avril et un autre de magnitude 7,3 le 12 mai) faisant près de  9 000 morts, 17000 blessés, des milliers de sans abri (900 000 maisons complètement  ou partiellement détruites, un habitant sur 10 n'a plus de toit). Il y avait 3 000 français au Népal lors du séisme, 10 sont morts. Il est estimé à 40 000 le nombre d'enfants actuellement livrés à eux mêmes et tentant de survivre, 1 million d'enfants n'ont pas pu retourner à l'école A ce désastre et la situation d'un pays déjà situé dans les pays les plus pauvres du monde, vient se rajouter une instabilité politique:  il y a une dizaine d'années les milices maoistes se sont opposées à l'armée royale avec la destitution du roi en 2008  multipliant ensuite les gouvernements provisoires en attendant la promulgation d'une constitution en vue d'une république démocratique sous surveillance très rapprochée de la Chine et de l'Inde. Déjà avant le séisme,  beaucoup de Népalais émigraient (7 millions sur 30 millions d'habitants)vers d'autres pays en quête de travail où ils sont souvent surexploités, maltraités sur les grands chantiers en Inde, Quatar, Koweit, ..La catastrophe du printemps n'a fait qu'aggraver cette situation économique, et les Népalais affluent vers les offices d'émigration pour fuir le pays. Mais les autorités durcissent les conditions de départ surtout pour les hommes en bonne santé qui doivent rester pour  la reconstruction du pays.

NépalNépalNépalNépal

Népal

 

Fanny Girod membre du conseil d'administration du ski club et monitrice de ski et de marche nordique se trouvait sur place au coeur du séisme au Langtang à proximité des villages de Gathland et Nagthali lors de la catastrophe à 11h56 le 25 avril. Au milieu des éboulements, glissements de terrain, en compagnie de son guide Angphuri Sherpa , ils ont traversé des villages effondrés, chevauchant parfois ruines et victimes, et il leur aura fallu 4 jours avant de pouvoir donner un petit signe de vie par sms à son papa,  puis attendre encore 6 jours dans un lieu à peu près en sécurité avant d'être héliportés jusqu'au point de communication le plus proche , ensuite retour en bus à Katmandou, puis transfert en France le mercredi 6 mai.

 

Devant une telle tragédie, le ski club a décidé d'accompagner Fanny dans sa démarche d'aide au Népal  La  mobilisation a été exemplaire et l'envoi de plusieurs milliers d'euros ont permis l'achat pour l'aide d'urgence de 180 tentes, une centaine de tôles, de la nourriture (250 kg de riz, 250 kg de lentilles,) etc..

 

Cette aide a été distribuée sans aucun intermédiaire sur place sur 2 destinations :

   l'orphelinat Kéta Kéti Avenir à Katmandou (38 enfants passé à 52 après le séisme...):  l'orphelinat a été très fortement endommagé, les enfants ont été déplacés à l'extérieur pour éviter les risques d'épidémie, puis rapatriés sous un préau voisin dormant à même le sol en attendant des fonds et la reconstruction complète de l'orphelinat à l'extérieur de Katmandou. La responsable de cet orphelinat est Choti Sherpa, soeur de Pasang LAMA, Népalais marié à une française et habitant à Lons le Saunier. www.ketaketiavenir.asso.st  (orphelinat rattaché à l'assoc Népalaise Helpless Children Mother Center). Par ailleurs, Pasang organise des treks tous les ans au Népal, les bénéfices sont reversés à l'orphelinat. ( www.lespritmontagnepal.com)

   et d’autres part pour le village du guide de Fanny (Angphuri Sherpa)  : le village de Jantarkhani, dans la région du Solo Kumbu qui a beaucoup été touché lors du 2ème séisme le 12 mai;  aide en tentes, puis tôles, nourriture; l'acheminement des vivres, des matériaux de reconstruction est très compliqué au vu de la destruction permanente des sentiers aggravée par les pluies importantes durant toute la mousson, Angphuri met toute son énergie pour acheminer ce qu'il peut.

Népal Népal Népal Népal

Népal  Népal

 

Après le trail du Drugeon du 6 septembre à La Rivière-Drugeon où il y aura un stand Népal et la présence de plusieurs Népalais, Fanny repartira au Népal et nous donnera des nouvelles de la situation sur place. La suite des infos, photos sont consultables sur le site ski club www.skiclubfrasnedrugeon.free.fr

Après l'aide d'urgence, en fonction des priorités évaluées sur place par Fanny, nous poursuivrons les  aides notamment pour  la reconstruction le l'orphelinat de Kéta Kéti .

Les dons peuvent toujours être adressés à Ski club Frasne-Drugeon – Mairie – 22 rue de la gare 25560 Frasne. (assoc habilitée à recevoir des dons)    Coordonnées de Fanny : 06 84 79 00 49.     25240 Chapelle des Bois et  de son papa Jean-Luc 03 81 46 34 70.

Népal Népal

 

Un très très grand MERCI à tous les donateurs !

Merci  aux communes de Frasne, Chapelle des Bois, les Granges Narboz pour leur accueil

 

Nous sommes également solidaires avec  plusieurs autres associations locales parmi lesquelles :

    Tapting (Michel Louvrier Foncine le Haut) qui a rejoint l'assoc Laprak (Christian Guillemot Besançon) : financement aide urgente puis reconstruction des écoles détruites sur les 14 qu'ils avaient aidées à construire sur les villages de Laprak, Gumda et Lapsibot soit 1000 enfants.

    Act Now association mise en place par Doubs terre de trail -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. -  aide  aux familles du village Khumjung (de Nima épouse de Jérémie Chapuis) Achat-revente d'équipement de trail d'occas,  Organisation d'un trail Khumjung trail le 22 mai.

    A hauteur d'hommes , auteurs d'humanité (famille Clerc Gilley)  réhabilitation d'une école-orphelinat dans la région de Katmandou (bâtiment fissuré et non détruit)  www.ahauteurdhommes-jundo.com

    Sange Sherpa – aide à sa famille et son village -

    Dawa Sherpa : www.dachhiri-dawasherpa.com

Népal